Description des cours et séminaires

Gérer l'utopie, survivre à l'impensable : adaptation et résistances des Genevois durant les années révolutionnaires et sous l'annexion française (1792-1814)

Considérées comme peu glorieuses, voire honteuses, pour la petite République indépendante qu'avait été Genève sous l'Ancien régime, la période révolutionnaire (1792-1798) et la période française (1798-1813) ont longtemps été négligées par les historiens genevois : les travaux qui leur ont été consacrés sont relativement peu nombreux et mal connus. Nous nous efforcerons dans ce cours de mettre en relief l'originalité de la Révolution genevoise et d'étudier la manière dont ses acteurs ont tenté - dans une conjoncture économique particulièrement difficile - de concrétiser les principes nouveaux dont ils s'étaient fait les avocats durant les décennies antérieures. Dans un deuxième temps (semestre d'été), il s'agira de tenter d'évaluer comment les Genevois ont réagi à la "réunion" de leur cité à la Grande Nation en avril 1798, de rappeler quelques faits marquants de cette période durant laquelle ils ont dû s'adapter à une administration et à des institutions qui leur étaient en grande partie étrangères et de déceler les stratégies auxquelles ils ont recouru pour résister aux contributions financières, militaires et économiques de plus en plus lourdes que Napoléon leur imposait.

© histoiresuisse.ch 2019 | confidentialité