Résumés des mémoires

DELVAUX, P., La République en Papier (1798-1803), 2 vol.

Depuis la parution du livre novateur de D.F.Mc Kenzie, Bibliography and the Sociology of Texts, les historiens du livre et des formes imprimées ne peuvent plus négliger la place qu'occupent dispositifs formels (agencement de la mise en page et découpages des textes, espace typographique...) dans la construction de la signification. Il est un corpus de textes qui n'a pas encore retenu l'attention des chercheurs, ainsi les lois et autres actes (décrets, arrêtés...). Ce travail propose, pour la période de la République helvétique (1798-1803), de comprendre les modalités de production, de circulation et de réception de ces textes officiels. S'il conserve l'ancienne forme de publication des lois, le placard ou l'affiche, le nouveau régime introduit l'usage d'un bulletin officiel pour accélérer la diffusion, réduire les coûts et assurer une dissémination générale. Concurremment subsiste encore l'envoi d'exemplaires manuscrits. En ces formes plurielles, alors pensées comme des objets textuels, les lois peuvent être comptées, examinées et repérées dans leur cheminement de l'atelier aux bureaux des préfets. Les projets sont nombreux qui organisent les dispositifs matériels de la publication. La réalisation du Tageblatt der Gesetze, Bulletin des loix, Bullettino delle leggi, imprimés simultanément chez Gruner à Aarau puis à Berne, chez Vincent à Lausanne et chez Agnelli puis Rossi à Lugano, a retenu plus particulièrement l'attention. Il s'agit en effet du premier recueil de lois publié à l'échelle du pays. Le second volume de ce travail comprend par ailleurs une description typographique détaillée des exemplaires retrouvés des différents bulletins officiels, des tables chronologiques et alphabétiques de tous les actes imprimés dans ces recueils (Helvetische Sammlung, Recueil helvétique et Raccolta elvetica) ainsi qu'une concordance avec l'Actensammlung aus der Zeit der Helvetischen Republik (1798-1803), publiée par J. Strickler et A. Rufer.

© histoiresuisse.ch 2018 | confidentialité