Résumés des mémoires

RAPILLARD, F., Le développement d'une station touristique en Valais et son impact sur la communauté locale. Anzère-Ayent: 1957-1977.

Modelé par des activités de types exclusivement rurales jusqu'au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Anzère, lieu-dit de la Commune d'Ayent, devient dès la fin des années 1950 le lieu d'une orientation économique et sociale complètement nouvelle qui est celle du développement du tourisme. En un laps de temps d'une vingtaine d'années, au rythme des dynamismes et des volontés locales qui font rapidement place à des compétences et des moyens extra-cantonaux en matière de développement technique, Anzère passe d'une étendue de prairies, dont seuls les habitants d'Ayent connaissent la réalité, à une station touristique en effervescence vers laquelle convergent des touristes en provenance de toutes les nations d'Europe. Repérer les étapes de la construction de cette station pour comprendre comment ce développement est possible n'est pourtant qu'un facette de notre enquête. Anzère est bien plus qu'un rapide développement économique. Entre les années 1960 et les années 1980, Ayent vit une transition de son histoire, une mutation dont Anzère est très largement responsable et qui se définit par la collision de deux types de sociétés; une société locale qui vit au gré des structures socio-économiques et culturelles agro-pastorales et une société issue des bouleversements germant dans le terreau des Trente Glorieuses. La première partie de cette étude se charge de rendre compte du développement touristique dans un but explicatif et informatif. La deuxième partie donne la mesure des enjeux sociaux et culturels de ce développement pour la population d'Ayent; elle opte pour une vision plus sociologique du développement touristique et donne la parole, par l'utilisation des sources orales, à la communauté villageoise.

© histoiresuisse.ch 2018 | confidentialité