Résumés des mémoires

ECKERT, Rodrigue R., Construire une école. Cayla 1954-2004. De l'enseignement féminin au Cycle d'orientation

Tout au long des années 1950 et 1960, le canton de Genève a parsemé son territoire d'une multitude de pavillons préfabriqués. Il devait faire face à un afflux d'élèves sans précédent, nés durant le baby boom. Cette recherche met en lumière les différentes phases de la politique genevoise en matière de constructions scolaires de 1950 à 2004, en suivant le lent processus de construction du groupe scolaire de la campagne Cayla, l'un des cinq complexes provisoires édifiés durant l'après-guerre. Cette annexe de deux écoles secondaires pour jeunes filles, l'une pré-gymnasiale, l'autre pré-professionnelle, fait figure de pionnier dans le mélange des filières, qui aboutira au Cycle d'orientation, implanté à Cayla dès sa seconde rentrée, soit en 1963. Par la suite, ce dernier est amené à occuper l'ensemble des locaux disponibles dans ces bâtiments, dont l'évolution suit dès lors celle du Cycle. Repoussée d'année en année depuis 1989, la reconstruction de ce groupe scolaire, envisagée dès les années 1950, se concrétise enfin en 2004, à l'issue de nombreuses péripéties, alors que le Cycle d'orientation essuie la seconde vague démographique, celle des descendants du baby boom. Ce travail a été publié sous le titre Cayla 1954-2004 Développement et innovation pédagogique au cycle d'orientation, Genève, 2005, 46 p. ill.

© histoiresuisse.ch 2018 | confidentialité